Les Hautes Alpes

Avec le cœur des Alpes pour résidence, comment ne pas user et abuser de superlatifs pour décrire ce territoire de montagne ? Les Hautes-Alpes ne se contentent pas d’être belles ou d’afficher leur potentiel naturel. Au-delà de ses trésors égrainés entre vallées et sommets ou de ses habitants à l’accent chantant, la destination ne promet pas « les Monts et les Merveilles », elle s’y engage et tient parole.

Par Monts et par Vaux

Situé au nord-est de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, adossé à l’Italie à l’est et à l’Isère et la Savoie au nord, le département des Hautes-Alpes est positionné en plein cœur du croissant alpin lui conférant une identité tant montagnarde que provençale.
De la Barre des Ecrins trônant à 4.102m d’altitude aux champs de lavande siégeant à 470m, les Hautes-Alpes dévoilent la pluralité de leurs paysages au fil des saisons.   

Intra-Muros

Des vallées aux stations d’altitude, 9 pays touristiques vivent du tourisme dans les Hautes-Alpes.

Du sud au nord du département, découvrez les Pays du Buëch, le Dévoluy, le Champsaur & Valgaudemar (ses stations-villages ou son grand domaine skiable : Orcières 1850), Gap-Val-de-Durance (dominé par la falaise de Ceüse), Serre-Ponçon (les Orres), le Pays des Écrins (Puy St Vincent), le Pays du Guillestrois (dont Vars et Risoul), le Queyras et ses stations-village, le Briançonnais (Montgenèvre, Serre-Chevalier Vallée, la Grave-La Meije, la Clarée).@BBoone

Credit photo B.Boone

Précieuses réserves naturelles

Curieux de nature ? C’est ici que ça se passe : un voyage au cœur d’une diversité naturelle fabuleuse peut commencer…  
Près d’un tiers de la superficie des Hautes-Alpes est couverte par deux parcs naturels : le Parc national des Écrins d’une part et le Parc naturel régional du Queyras, de l’autre. Prochainement, le parc naturel régional des Baronnies Provençales s’ajoutera à ce formidable patrimoine naturel. Les contrastes colorés de natures dignes des plus grandes terres lointaines, de pays dessinés par la Haute-Provence, de glaciers, de vallées classées, de panoramas puissants et grandioses s’enrichiront de bouffées de lavande, d’une histoire et d’un savoir-faire. Une particularité qui souligne le lien entre les haut-alpins et leur environnement !

Lac d'altitude @BBoone

Credit photo B.Boone

Grandeur nature

Le saviez-vous ? Plus de la moitié des séjours touristiques effectués dans les Hautes-Alpes sont motivés en première intention par la pratique de la randonnée et/ou des activités sportives (VTT, escalade, eau-vive…) et près d’1/3, par les seules activités de randonnée et de balade (en toute saison).

Un terrain de jeu XXL :

  • 2ème site d’alpinisme français (Ailefroide)
  • 6 800 km de sentiers de randonnée
  • 9 sites VTT labellisés FFC
  • 2 000 km de cours d'eau dont 500 navigables
  • 21 sites de randonnée nordique
  • de nombreuses routes thématiques : Route des Grandes Alpes, Route Napoléon, Routes de la Lavande, Route des fruits et des vins, Route des Cadrans Solaires…
  • Des GR® réputés : GR54® Tour de l’Oisans Écrins, GR58® Tour du Queyras et GR®5 Grande Traversée des Alpes …

 

Pour en savoir plus sur les Hautes-Alpes, visitez le site officiel du Comité Départemental du Tourisme des Hautes-Alpes : www.hautes-alpes.net.

La Meije @BBoone

Credit photo B.Boone